Comment fabriquer simplement ses propres engrais naturels ?

Les engrais naturels sont faits à partir de matières premières minérales, animales ou végétales décomposées. Ils possèdent divers avantages : ils améliorent la qualité nutritive du sol tout en...

Les engrais naturels sont faits à partir de matières premières minérales, animales ou végétales décomposées. Ils possèdent divers avantages : ils améliorent la qualité nutritive du sol tout en le protégeant de l’érosion de façon naturelle, ils permettent d’éviter le développement des mauvaises herbes et ils sont une excellente façon de recycler intelligemment. Par ailleurs ils sont une véritable source d’économies.

Il existe plusieurs façons de fabriquer son propre engrais vert, en voici quelques exemples :

Le crottin de cheval

Il n’est peut-être pas facile à se procurer et encore moins à stocker, mais sa réputation est irréprochable. En effet, il stimule la floraison, la croissance et la durée de vie des plantes. Il est donc idéal pour le potager et le jardin d’ornement. Cependant il ne faut pas l’utiliser pur car sa richesse en azote et sa puissance risquent de brûler vos plantes. Pour éviter cela il faut le mélanger à un compost déjà existant. Ensuite, il vous suffit de le déposer aux pieds de vos plants, comme les pommes de terre et les tomates, les légumes et les fruits. Evitez de l’utiliser trop frais car ce type de fertilisant naturel peut contenir des vermifuges qui disparaîtront au bout de 15 jours seulement.

L’ortie

Cette mauvaise herbe qu’on s’efforce à arracher au plus vite possède pourtant des propriétés fertilisantes indéniables. Elle renforce la résistance des plantes contre certaines maladies et stimule leur croissance grâce à sa richesse en azote. Pour fabriquer un engrais à base d’orties prenez 10 litres d’eau de pluie pour 1 kg d’orties fraîches. Prévoyez un bac en bois ou en plastique avec un couvercle et remuez votre mélange tous les 2 jours. Pour savoir si la mixture est prête, vous ne devez voir apparaître aucune petite bulle lorsque vous la brasserez. La fermentation du purin dure environ 10 jours dépendamment de la température ambiante : plus il fait chaud et plus le processus sera rapide. Si vous voulez pouvoir conserver le purin d’orties quelques semaines, il faudra procéder à un filtrage très minutieux, avec un morceau de tissu par exemple. L’engrais obtenu est très concentré, prenez donc garde à ne pas oublier de le diluer avant de l’utiliser.

Les coquilles d’œuf

Elles sont riches en minéraux et constituent un engrais méconnu du grand public. Il suffit de les faire sécher au four et les écraser jusqu’à obtenir une poudre. Vous pouvez ensuite simplement répandre la poudre au pied des plantes. L’eau de cuisson des œufs apporte également sa dose de minéraux.

Les cendres de bois

Sont riches en phosphore et en potasse. Elles sont excellentes pour les pelouses, mais aussi pour tous les légumes à feuilles qui sont comestibles tels que les haricots et les tomates. Il faut tout simplement mélanger la cendre à la terre après l’avoir répandue sur le sol afin de l’incorporer. Attention à ne pas l’utiliser sur les plantes à fruits comme les framboisiers, ni sur les arbustes de terre de bruyère car ce sera le développement des feuilles qui sera favorisé au détriment des fruits.

Categories
Plantations

Articles liés