Comment sauver les abeilles et préserver la biodiversité ?

Comment sauver les abeilles et préserver la biodiversité ?

Ces dernières années, beaucoup d’articles scientifiques, de reportages sur différents médias nous mettent devant la dure réalité qu’est le dépérissement des populations d’abeilles à travers le monde.

Pourquoi est-il important de protéger les abeilles ?

Les abeilles butineuses sont des pollinisatrices, en réalité, ce sont les principaux pollinisateurs dans la plupart des écosystèmes, y compris en Europe et en France. Les abeilles sont responsables de la reproduction de 80% des espèces végétales du monde, elles ont donc une importance majeure pour la biodiversité car la plupart de ces plantes ne peuvent être pollinisées que par des abeilles.

L’importance des abeilles ne s’arrête pas là, elles sont, grâce à leur action pollinisatrice, responsables de la production des trois quarts des aliments végétaux dans le monde, sans les abeilles, la quasi-totalité de ces cultures disparaîtrait entraînant une pénurie sans précédent des denrées alimentaires les plus indispensables.

Les abeilles sont les seules qui peuvent produire du vrai miel, leur disparition mènerait donc inévitablement à la disparition de cette denrée très précieuse. En France, la production annuelle de miel a baissé de plus de 50% depuis les années 90, entraînant un déficit dans la production de miel ainsi que la perte de très nombreux postes de travail dans le monde rural qui ne se porte déjà pas très bien.

Comment à la sauvegarde des abeilles ?

On peut participer à la sauvegarde des abeilles et donc de la biodiversité en adoptant des habitudes et des gestes tous simples comme planter des fleurs dans nos jardins ou sur nos balcons, multiplier les espaces verts et boisés qui servent de refuge et de garde-manger à ces insectes.

Certains herbicides et engrais sont les grands responsables du dépérissement des populations d’abeilles et même si l’agriculture intensive est la grande consommatrice de ces produits, il ne faut pas oublier que même les particuliers les utilisent. Il est donc important de réduire l’utilisation de ces produits chimiques toxiques ne serait-ce qu’à petite échelle.

En plus de ces petits gestes du quotidien, il est possible d’avoir un impact économique positif qui profite aux agriculteurs, aux apiculteurs et aux abeilles. Préférer le miel de sa région augmente les revenus des apiculteurs locaux, ce qui leur permet d’investir dans de nouvelles ruches et dans des moyens de protection efficaces pour leurs abeilles.

Enfin, de nombreuses associations et organismes proposent aux citoyens et aux entreprises de parrainer des ruches. Le parrainage des ruches consiste à faire une contribution financière de quelques euros par mois, cet argent est destiné à soutenir des apiculteurs locaux ou à créer des ruches dans la région. Parmi les organismes qui donnent la possibilité de parrainer une ruche, il y a l’organisme Un Toit Pour les Abeilles qui permet de parrainer un nombre d’abeilles (4 000, 8 000, 12 000 ou 16 000), en versant une somme mensuelle qui varie selon le nombre d’abeilles parrainées. Le parrain reçoit alors une quantité de miel en proportion avec le nombre d’abeilles parrainées et il aura la possibilité de suivre l’évolution de ses ruches ou même de rencontrer l’apiculteur qui en prend soin.

 

 

Categories
Biodiversité
Pas de commentaire

Répondre

*

*

Articles liés