Jardinage, agriculture : qu’est-ce qu’un engrais naturel ?

Jardinage, agriculture : qu'est ce qu'un engrais naturel ?

Lorsque l’on cultive une plante quelle qu’elle soit (qu’elle soit comestible, qu’elle donne des fruits ou des légumes ou encore qu’elle soit une plante pour décorer son jardin), il est important de lui donner l’énergie et les nutriments nécessaires pour son bon développement et sa résistance. En général, une plante à l’état sauvage trouve tout ce dont elle a besoin sous la terre. Cependant, il arrive que le sol dans lequel elle se trouve manque de certains minéraux ou oligo-éléments : c’est la qu’intervient l’engrais. Ces derniers auront le même rôle pour vos plantes, que les vitamines ont pour quelqu’un qui se sent faible et sans énergie.

Il existe plusieurs types d’engrais, les engrais minéraux issus de l’industrie chimique et les engrais organiques (qui eux sont issus soit de matière végétale, soit de matière animale). Il est important de savoir que donner à sa plante des fertilisants chimiques n’est pas la meilleure solution pour combler les carences qu’elle présente. Bien au contraire, un surplus de ce dont elle a besoin aura soit l’effet de la tuer, soit (si c’est une plante qui est censée donner un fruit ou légume comestible) elle ne fera que se gorger d’eau et son fruit n’aura aucune saveur.

Les engrais chimiques sont donc à bannir. Il faut laisser place aux engrais naturels, qui donnent à la plante exactement ce dont elle a besoin et en quantités suffisantes. Les engrais naturels sont soit issus de matière végétale, soit de matière animale.

Les engrais d’origine animale

Ce genre de terreau provient de déchets d’animaux et possèdent un taux d’azote très important.

Quelques exemples d’engrais d’origine animale excellents pour le développement et le renforcement de vos plantes sont :

  • La farine de sabot, de sang desséché : tous sont riches en azote.
  • Le guano: fientes de chauve-souris venu du mot “bat guano” ou encore d’oiseaux marins. Il est très riche en potassium et en azote.
  • Le fumier : le meilleur fumier connu est celui du cheval, cependant il ne doit pas être utilisé directement sur les plantes car il est trop puissant, de plus il nécessite un certain temps de repos avant d’être employé.

Les engrais d’origine végétale

Comme l’indique son nom, les engrais d’origine végétale proviennent de plantes “recyclées”. En voici quelques exemples:

  • Les engrais verts: plantes fourragères dont la décomposition libère de l’azote ainsi que des matières organiques dans la terre très bénéfiques pour d’autres plantes. Le trèfle et le colza font partie de ces plantes fourragères.
  • Le purin de végétaux: obtenu par macération de végétaux dans de l’eau. Les plus connus sont celui de consoude et celui d’ortie. Ces derniers sont également très riches en azote. S’ils sont correctement dilués, ils ne servent pas seulement d’engrais, mais aussi d’insecticides.
  • Les algues vertes sont utilisées une fois séchées et réduites en poudre. Riches en sels marins, elles stimulent la croissance des plantes de manière extraordinaire. Effectivement l’eau de mer, de laquelle ces algues proviennent, possède beaucoup de minéraux dont a besoin une plante.
Categories
Plantations
Pas de commentaire

Répondre

*

*

Articles liés