Pourquoi utiliser les engrais naturels pour ses plantations ?

Les engrais de synthèse (c’est à dire issus de l’industrie chimique) destinés au jardinage dominent largement le marché. Cependant, de plus en plus de produits bios sont mis en...

Les engrais de synthèse (c’est à dire issus de l’industrie chimique) destinés au jardinage dominent largement le marché. Cependant, de plus en plus de produits bios sont mis en avant par les fabricants et les vendeurs pour le bien-être de votre jardin. En effet, les engrais chimiques sont des engrais très concentrés, ils créent donc généralement des déséquilibres dans le sol et les plantes. Aussi, ils leur manquent très souvent des éléments essentiels à la bonne croissance d’une plante tels que les oligo-éléments ou encore le magnésium. Les engrais chimiques vous permettent d’avoir des résultats surprenants, cependant si vous cultivez des légumes par exemple, ils se retrouveront simplement gorgés d’eau et sans réelle saveur. En ce qui concerne les engrais azotés (également chimiques), ils provoquent un excès de nitrate dans les tissus végétaux. Or, ces derniers ont tendance à attirer champignons et ravageurs qui s’attaqueront  à vos plantes.

De plus en plus sollicités dans l’agriculture bio, les engrais dits « naturels » sont des mélanges complets équilibrés, et possèdent de nombreux avantages puisqu’ils sont soigneusement dosés et possèdent tous les constituants nécessaires au cycle d’une plante. Ils avantagent la qualité nutritive du sol tout en le protégeant de l’érosion, et cela de façon très naturelle. Comme exemple de plantes utilisées comme engrais verts nous avons trois grandes familles :

  • Les graminées: ils nourrissent le sol en carbone
  • Les légumineuses: ils nourrissent le sol en azote
  • Les crucifères: aident à extraire les éléments nutritifs du sol

Ces fertilisants constituent une alternative écologique aux herbicides : ils permettent effectivement d’éviter le développement des mauvaises herbes sans utiliser de produits chimiques. L’azote qui est contenu dans ces types de terreaux est d’origine organique et le phosphore trouvé provient de phosphates naturels.

Le seul petit inconvénient de ce genre de produit organique est qu’il doit d’abord  être «digéré» par le sol pour ensuite être disponible pour les plantes. Il faut donc les épandre durant un certain temps avant les repiquages ou les semis (idéalement deux mois).

Par ailleurs, il est préférable de choisir un engrais à libération lente, qui ne risque pas de donner le «vertige» à vos plantes comme le font les engrais chimiques. Les produits organiques peuvent être répandus juste avant les travaux du sol, mais il ne faut pas l’enfouir trop profondément (de 10 à 15 cm). Il est aussi possible de les griffer après les avoir étalés en surface. Il faut noter qu’un engrais de fond n’est pas un engrais que l’on met au fond de la plantation : cela couperait l’oxygène à votre plante qui finira par pourrir.

Les engrais naturels permettent donc de cultiver des plantes saines et vigoureuses, consommables et goûteuses, sans aucun risque lié à l’utilisation des engrais chimiques.

 

Categories
Plantations

Articles liés