Tout savoir pour bien choisir sa voile d’ombrage

Elle est dans l’air du temps (et du vent). La toile d’ombrage est l’une des dernières nées parmi les tendances du jardin. Comme tout nouvel objet de décoration, on...

Elle est dans l’air du temps (et du vent). La toile d’ombrage est l’une des dernières nées parmi les tendances du jardin. Comme tout nouvel objet de décoration, on la connaît mal. Pourtant, il y a plusieurs critères de choix à prendre en compte avant d’acheter et d’installer un tel dispositif dans son jardin.

Une toile solide et maintenue

Comme suspendue dans les airs, la voile d’ombrage remplace peu à peu les parasols, dans une version plus fine. Cependant, pour qu’elle tienne en hauteur, les attaches doivent retenir fortement la toile en équilibre, sans aucun flottement, aucune prise au vent. Les premiers prix couvrent inévitablement le modèles les moins solides et donc peu résistants aux pressions du vent, il faudra donc privilégier un produit de bonne qualité.

Accrochée à un poteau, un mur, un arbre ou tout à la fois, la toile d’ombrage sera préférentiellement maintenue avec des attaches inoxydables, afin d’éviter la rouille. L’objectif de votre équipement, c’est qu’il dure dans le temps.

Le choix de la matière

Grammage et choix de la matière sont parmi les premiers critères de choix de la toile d’ombrage. Le tissu sera en effet très solide s’il est dense.

Trois types de tissus sont effectivement utilisés sur les voiles d’ombrage des jardins :

  • le polyéthylène est une matière plastique assez peu résistante mais très facile à entretenir
  • l’acrylique est une fibre synthétique, d’aspect proche de la laine, étanche et esthétique
  • le PVC est une matière imperméable mais qui laisse passer la chaleur sous la toile

Le grammage sera plus important pour certains modèles, surtout l’acrylique et le PVC. Plus les fils de la voile d’ombrage seront importants et serrés, plus la toile sera résistante.

Soleil, pluie et étanchéité

Entre toiles perméables et toiles imperméables, les voiles d’ombrage dévoilent des tissus aux propriétés plus ou moins fortes en terme d’étanchéité et d’imperméabilisation par rapport à la chaleur et l’effet de serre qui peuvent sévir sous ces types de dispositifs, installés dans un jardin. Si les voiles d’ombrage protègent du soleil, de la même façon qu’un parasol, elles sont plus ou moins efficaces pour laisser au frais et au sec sous leurs grandes surfaces.

Les toiles perméables, faites de tissu peu dense, préservent de la chaleur du soleil. En revanche, elles absorbent l’eau de pluie qui pourra goûter en-dessous. À l’inverse, les toiles imperméables, aux mailles très fines et resserrées, protègent parfaitement du soleil mais peuvent engendrer une concentration de chaleur en dessous. Elles protègent parfaitement de la pluie mais en contrepartie des retenues d’eau peuvent se former en surface de la toile. L’installation devra se faire inclinée pour rejeter l’eau en-dehors.

Pluie et soleil n’auront ainsi, pas raison d’une après-midi en extérieur, sous une toile d’ombrage bien choisie. À vous de sélectionner votre modèle en fonction de vos critères en termes d’accroche et de protection.

Categories
Matériels/Technologies

Articles liés